Le change

Lorsque nous sommes parti, 1€ valait 60 roupies.
Le cours n’est pas très stable et fluctue légèrement entre les états ; 59 roupies dans le Kerala – 60 pour le Tamil Nadu.
A votre arrivée à l’aéroport de Kochi, plusieurs banques changent les euros à des cours différents ; comparez. Il n’y a normalement pas de taxes supplémentaires par rapport au taux annoncé qui est d’ailleurs plutôt intéressant.
Nous avons généralement changé nos euros dans des bureaux de change qui ont un taux plus favorable que la banque (généralement la State banque of  India).
Nous n’avons pas utilisé nos cartes bancaires pour changer de l’argent mais il y a des DAB un peu partout.

Attention : les billets légèrement abimés ne sont pas acceptés par les banques, bureaux de change, hôtels ….Veuillez à avoir de beaux billets bien nets.

.

Le budget

Nous sommes parties avec 700 € en liquide et une carte bancaire (au cas où). Budget à peu près tenu pour l’une d’entre nous. Pour l’autre : dépassement d’environ 150 € : la faute aux pashminas et autres cachemires (et encore, elle s’est retenue).
Cela dit, on peut dépenser beaucoup moins ou beaucoup plus en Inde ; pays encore accessible à tous types de bourse.
En gros, nous avons pris des hôtels (home stay) de catégorie moyenne entre 600 et 1.500 rps (10 et 15 €), sauf à Madurai où nous sommes allées dans L’Hôtel classe des businessmen indiens et qui coûtait 3.600 rps (taxes inclues) avec Ac, super petits déjeuners, service « genre » luxe c’est à dire avec une attente de pourboire pour toutes sortes de service (comme celui de fournir des savons absents à notre arrivée !).
Si vous  comptez rester quelques jours, négociez avant une remise avec l’hôtelier.
Enfin, il y a de plus en plus de particuliers qui proposent des chambres dans leur habitation, ces hébergements ne sont pas mentionnés dans les guides ; n’hésitez pas à  voir avant de vous décider (cela vaut pour tous les hôtels d’ailleurs), il peut y avoir de bonnes surprises.

Les repas étaient compris entre 400 et 600 rps à 2 (6 à 10 €) ; cela dit comme l’une d’entre nous a été un peu barbouillée pendant une bonne dizaine de jours, l’autre avec une abnégation qui force l’admiration a évité de s’empiffrer des plats plus succulents les uns que les autres affichés sur les cartes ; en résumé, on n’a pas beaucoup mangé .
Les transports en bus coûtent entre 60 et 80 rps (1€) pour des trajets de 100 à 200 kms.
Ballade en barque : 500 rps (on aurait pu payer moins cher en nous adressant directement à un piroguier, mais bon !).
Les taxis : on en parle dans l’article « Les Transports sur place » et les achats dans l’article éponyme.
Il est également d’usage de laisser un pourboire lorsque l’on est satisfait d’un service.


Publicités