·

Les cybers café

Il y en a partout. Les tarifs varient entre 20 rps et 40 rps  de l’heure (35  / 65 centimes).

·

Le téléphone

Pareil ; il y en a partout même dans les endroits les plus  improbables : la preuve en photo ! et le coût des communications nationales ou internationales est dérisoire.

Comme j’ai un téléphone débloqué, j’ai opté pour une carte SIM indienne (Vodaphone en l’occurence). Il suffit d’aller chez un revendeur Vodaphone (il y en a partout), de donner une photocopie des premières pages du passeport et du visa + une photo d’identité et remplir le formulaire remis par le commerçant. ATTENTION, il faut le remplir parfaitement sinon Vodaphone bloque la carte après vérification soit quelques heures après ou le lendemain. Obtenir le remboursement de la carte et des unités pré payées relève parait-il du parcours du combattant.
Je ne me souviens plus du prix de la carte, mais c’est dérisoire ; les unités pré payées s’achètent chez n’importe quel revendeur Vodaphone.
Téléphoner avec une carte SIM indienne est encore plus économique qu’avec le téléphone fixe : 1 rps la minute locale – 10 rps la minute internationale ; soit respectivement 0,015 € et 0,15 € ; vive la France et ses opérateurs de téléphonie mobile !!!
En prime, comme c’était le début de la saison de cricket, j’avais les résultats des matchs en direct.
Enfin et pour finir, Vodaphone ne capte pas partout ; par exemple dans la région de Munnar (mais pas à Munnar même) seule la carte BSNL marche mais il y a toujours une solution Cf. début de l’article !!!

Publicités